Clichés d’essai, travaux préliminaires : leurs différences et leurs finalités

Par MESAGI, le

dans :

,

Créer de l’art avec un appareil photo nécessite une phase d’exploration. Les clichés d’essai et les travaux préliminaires sont des « outils » utiles au photographe pour cette exploration, mais ils répondent à des objectifs très différents.

Clichés d’essai en photographie

Commençons par les photos d’essai : leur but est de tester pour apprécier les particularités du matériel photographique, les options du logiciel de l’appareil photo ou toute autre variable. Tester différents paramètres pour un appareil photo numérique par exemple permet de comprendre le logiciel, ses options et leurs effets sur les photographies. Les photos d’essai peuvent également aider à comprendre le caractère d’un nouvel objectif, l’impact des filtres vissant ou les qualités et limites du capteur de l’appareil photo.

Lorsque j’ai reçu une subvention et que j’ai finalement pu obtenir mon premier appareil photo à objectif interchangeable plus tôt cette année, j’ai passé des mois à faire des clichés d’essai. Ce n’est pas toujours amusant de faire ça, mais il était important pour moi de me familiariser et d’avoir un ressenti au sujet du capteur plein format et du logiciel de mon SIGMA FP L. Aussi, pour comprendre le caractère de mon objectif Voigtländer Heliar 40 mm. C’était aussi un plus de se familiariser avec le boîtier de l’appareil photo et son utilisation qui est différente de celle de mon petit Ricoh GR III.

Travaux préliminaires en photographie

Les travaux préliminaires ne consistent pas à tester du matériel ou des logiciels. Leur but est de nous aider à obtenir les résultats photographiques que nous désirons. Et donc, je pense qu’ils sont inutiles à eux seuls. Ils doivent s’inscrire dans un ensemble plus vaste, à mon humble avis : un projet artistique. Les travaux préliminaires nous aideront à atteindre les résultats photographiques que nous souhaitons pour un projet donné et de préférence pour un aboutissement spécifique (livre, magazine, web, etc.).

Je vais utiliser ma propre expérience comme illustration. Après avoir pris des clichés d’essai pendant des mois pour me familiariser avec mon FP L et mon objectif Heliar, j’ai commencé à faire des travaux préliminaires pour obtenir le bon ton monochrome afin d’exprimer une partie particulière de mes sentiments—en noir et blanc—pour mon deuxième livre. On peut vor dans cet exemple que ces travaux sont le prélude à un style visuel et à un livre.

Quand utiliser les clichés d’essai et les travaux préliminaires

Lorsque vous souhaitez tester des appareils photo, des objectifs, des accessoires ou la partie logiciel : effectuez des photos de test. Lorsque vous souhaitez obtenir un résultat photographique précis pour un projet : effectuez des travaux préliminaires. L’avantage de ces deux « outils » est qu’il ne faut pas se soucier de prendre des photos à couper le souffle. Ce qui compte, c’est que les photographies servent vos objectifs : tester ou créer.

Mes derniers articles de blogue

Je m’appelle MESAGI, je suis un artiste-photographe autodidacte vivant à Paris. Mon blogue vous est fourni sans publicités ennuyeuses. Si vous l’appréciez, vous pouvez me soutenir en me suivant directement. Merci !